Charles and the Wonderous World

22 août 2008

Où j'habite à Tokyo

On vous a peut-être raconté que Tokyo est une ville chère, et qu'en centre-ville le mètre-carré est très élevé. On vous a peut-être dit qu'il est quasiment impossible d'avoir son appartement à soi. Et vous vous l'avez cru.
Eh bien c'est vrai.
Dès lors, si je vous dis que mon mois à Tokyo ne m'a pas coûté plus cher qu'un mois à la Rez à Lille, vous vous demanderez comment j'ai fait. C'est très simple. J'ai trouvé une société spécialisée dans le logement à court et long terme des étrangers à Tokyo. Ils proposent différentes formules, du studio meublé... au dortoir à six par chambre. Connaissant ma pingrerie et ma totale indifférence à (voire mon goût pour) la promiscuité, vous avez deviné ce que j'ai choisi.

Mais il est temps que je vous montre mon palace !

Commençons par le chemin :

Photo172

D'abord depuis la station Yoyogi on traverse la voie ferrée.

Photo173

Et on fait du sight-seing au passage, histoire de vous montrer que la situation n'est pas trop merdique :

Photo174

Ensuite on passe sous un échangeur, pour arriver sur... je ne connais pas le nom de la rue en fait, l'avenue Meiji n'est pas loin c'est tout ce que je sais. Puis on prend un petite rue, sur le côté...

Photo138

Pour arriver à Sakura House !

Photo139

Quant à moi, mon appartement est...

Photo141

...là !

Personnellement, c'est la première fois que j'habite en sous-sol. Eh bien ce n'est pas plus gênant qu'autre chose, on est moins atteint par la canicule, le soleil ne tape pas sur les vitres dès quatre heures du matin, et malgré tout on a de la lumière par cette espèce de cour, qui fait toute la longueur du bâtiment, et dans laquelle se trouvent les machines à laver (c'est encore plus pratique qu'à Centrale quoi, même pas d'étage à descendre).

Photo140

Je précise que l'appartement est climatisé (quand c'est nécessaire) et que j'aurais très bien pu être en hauteur pour le même prix, simplement c'était la dernière place sur tout le bâtiment.

On a une cuisine commune :

Photo145

Et aussi un coin salon :

Photo144

La chambre est presque moins creepy que celle de l'internat à Orléans...

Photo142

Enfin, le soir il y a souvent des gens pour discuter, en japonais, en anglais et même en français. Au final, même si c'est très moche Sakura House, je conseille à toute personne devant habiter à Tokyo d'y aller...

En attendant ma maison à Bourges est quand même bien plus jolie.

Posté par charles_dechoux à 19:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 août 2008

Excursion à Odaiba

Odaiba est une île au moins en partie artificielle dans la baie de Tokyo. On y accède soit par un tunnel qui passe sous la baie, soit par un des nombreux ponts qui enjambent la baie ou la rivière Sumida.

Votre serviteur a décidé de s'offrir un petit voyage en monorail sur cet îlot dédié à l'amusement. Ledit monorail passe par le Rainbow Bridge, un pont suspendu assez joli, et est à l'instar du métro de Lille automatique et aérien. Je l'ai donc pris d'un terminus à l'autre, aller-retour, en payant le prix d'une station puisque je ne suis pas descendu.

J'ai par conséquent traversé quatre fois le Rainbow Bridge :

Photo125

A Odaiba il y a une plage (l'objet d'une prochaine excursion, malgré la pollution) et à côté une esplanade d'où l'on voit le Rainbow Bridge, la Tour de Tokyo et une énième statue de la Liberté en provenance de Paris.


Photo126

Plus loin, des shopping malls, des hôtels à l'architecture sympa, dont un qui héberge le robot Asimo (oui j'irai le voir). Je vais mettre quelques photos, le reste sera sur Facebook parce que j'ai sommeil.

Photo121

Photo106

Posté par charles_dechoux à 19:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2008

Kobe

Je ne vais pas pouvoir rattraper mon retard dans la publication de mes photos. Je vais par conséquent mettre ce que j'ai préféré !


Voici donc la belle ville de Kobe.

Photo282

Avouez que ça fait carte postale ! C'est mieux encore depuis le bateau. On aperçoit ici les montagnes ; elles sont vraiment proches, en fait la ville est coincée entre les montagnes et la mer. Vous prenez une ville américaine, vous virez la banlieue et les quartiers moches et vous obtenez Kobe. J'oserais presque dire que ça fait la taille de Bourges... enfin en moins d'une heure on la traverse du pied des montagnes jusqu'au port.

Cet enfermement est dangereux : lors du tremblement de terre de 1995, les autoroutes que vous voyez sur la photo se sont effondrées, le port aussi, et les habitants ont été piégés dans la ville, qui fut ravagée par des incendies. Une partie du port a été conservée telle quelle :

Photo276

Ainsi, la majeure partie de la ville a moins de treize ans. Les gratte-ciel sont généralement hauts et jolis, on échappe au style des années 70 avec des bâtiments carrelés moyennement élevés et plutôt disgracieux si présents ailleurs.

Photo434

Depuis le téléphérique

Lors de l'ouverture du Japon, au dix-neuvième siècle, Kobe devint, en même temps qu'un des principaux ports du Japon (aujourd'hui le sixième, malgré la destruction totale de la zone portuaire en 1995), un des principaux foyers de populations étrangères. Il en reste aujourd'hui de belles villas et immeubles à l'occidentale.

Photo249

Photo243

Photo431



Kobe correspond exactement à l'idée que je me fais de San Francisco (l'objet d'un prochain article peut-être ?). C'est en pente, un mélange de vieille Europe et de Nouveau Monde, c'est joli, c'est petit, il fait beau mais pas trop chaud, les couleurs sont agréables.

Il y a même des ersatz de Golden Gate :

Photo407
Le pont Ohashi

Photo405
Celui-là est le plus long pont suspendu du monde !

Une des joies de Kobe est son port, et surtout Meriken Park. Pourquoi Meriken ? Parce qu'il a été construit en remblayant entre les quais 2 et 3, le numéro 3 étant autrefois surnommé Meriken Pier parce que non loin de là se trouvait alors... le consulat des Etats-Unis ! Une fois encore vous remarquerez l'anglais désastreux de nos amis nippons, aussi mauvais que le nôtre...

Photo414
Meriken Park
En rouge, Kobe Port Tower ; le filet de pêche, c'est un musée ;
au premier plan, les bateaux de croisière

Un peu plus loin, on trouve un grand complexe de bord de mer sur plusieurs niveaux où l'on peut acheter des fringues, jouer à des jeux d'arcade, au Pachinko, ou encore... manger une énoooorme glace !


Photo417

Photo418

J'ai aussi pris le bateau :

Photo422
Le Royal Prince

Photo293
Kobe façon carte postale

Pour finir, une promenade en téléphérique pour voir la baie de haut :

Photo449

Photo457


...si vous voulez bien excuser la piètre qualité de mes clichés de nuit. Pour finir, il y avait ce jour-là un concert de Sophia, un groupe de pop-rock japonais.

Le plus important sur Kobe est désormais écrit, ainsi que le premier vrai article de mon blog !
J'espère que vous avez apprécié, laissez-moi des commentaires, en attendant d'y aller, pourquoi pas avec moi...

Posté par charles_dechoux à 17:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Les montagnes

Un petit aperçu de chez les Naitô, où je n'aurai passé que quelques jours :

Photo040

Le restaurant : un vrai chalet des Alpes

Photo039
La Guesthouse

Photo210
La salle de bain

Et puis ça ira bien avec la montagne et les Naitô, c'était moisi de toutes façons et je suis bien content d'en être  parti !

 

Passons aux articles intéressants !

Posté par charles_dechoux à 16:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Arrivée au Japon

Après un long voyage en avion (enfin j'ai dormi), j'arrive à Narita (à l'est de Tokyo) avec un certain nombre de camarades du cours de japonais (principalement des centraliens).

Photo403

Direction alors la gare de Shinjuku !

Photo418

Cette gare est très grande, labyrinthique, sur cinq niveaux, et bondée en permanence (je prendrai d'autres photos, celle-ci ne lui rend pas justice).

Et Shinjuku, nous avons pris le train qui nous amenait loin, très loin dans les montagnes...

Posté par charles_dechoux à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Avant de commencer

Aujourd'hui je me lance dans l'entreprise à mon sens assez narcissique qu'est la création d'un blog. Pourquoi ? Simplement pour que les (rares) personnes qui me connaissent mais n'ont pas de compte sur Facebook puissent avoir facilement des nouvelles de moi.

J'éviterai par conséquent et dans la mesure du possible d'utiliser ce blog pour véhiculer de quelconques opinions, qu'elles soient politiques, religieuses, etc. et me concentrerai sur les faits, ce qui sera déjà bien suffisant.

Je tâcherai de noter les petits détails qui égaient mon quotidien, principalement à l'étranger, et de vous faire profiter de l'exotisme par exemple d'un ticket de métro d'une couleur inhabituelle.

Aussi, et sans plus attendre, je vais commencer par relater mes aventures au Japon !

Posté par charles_dechoux à 15:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]